Communiqué de presse | Port du masque dans les centres d’accueil

Communiqué de presse | Port du masque dans les centres d’accueil

Fedasil et ses partenaires d’accueil continuent à prendre des mesures strictes pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Comme toutes les institutions du pays, les centres pour demandeurs d’asile sont concernés par les mesures de confinement. Les déplacements des résidents, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des centres, sont limités au maximum. Les visites et les activités non essentielles ont été annulées. Nos centres prennent aussi des mesures strictes en matière de prévention et d’hygiène (tant pour le personnel que pour les résidents).

Masque de protection

Depuis le 4 mai, le port du masque buccal dans les centres est préconisé lorsqu’il est impossible de respecter les distances de sécurité. Cette mesure suit les recommandations du Conseil National de Sécurité et vient s’ajouter à d’autres mesures de précaution comme par exemple se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon.

Les résidents ont reçu les informations utiles concernant les lieux où le port du masque est obligatoire. Des instructions ont également été données au personnel des centres.

Dépistage Covid-19

Depuis le 24 avril, tous les nouveaux demandeurs d’asile sont testés au Covid-19 lorsqu’ils entrent dans le centre d’arrivée (le Petit-Château à Bruxelles). Fedasil suit les recommandations de Sciensano, l’institut scientifique de santé publique, qui recommande de réaliser un test de dépistage pour le Covid-19 sur toute personne qui arrive dans une structure résidentielle collective, comme les prisons et les centres pour sans-abri.

Après un séjour de minimum 7 jours dans le centre d’arrivée, et seulement si la personne ne présente aucun signe de maladie, les demandeurs d’asile sont dirigés vers un centre d’accueil ordinaire. Les demandeurs sont uniquement envoyés dans un nouveau centre d’accueil (comme Marcinelle, Sijsele ou Etterbeek).

Si la personne est testée positive dans le centre d’arrivée ou si elle présente des symptômes, elle déménage vers l'aile médicale du centre - dans le bloc E, où des lits sont disponibles en isolement. Des chambres d’isolement sont également disponibles dans les autres centres d’accueil. Elles permettent d’isoler, le temps de leur guérison, les personnes malades et leur famille.

Sensibiliser les résidents

Les résidents sont informés en permanence sur ces différentes mesures, via des affiches et dépliants multilingues, mais aussi via notre site d’info (en 12 langues) www.fedasilinfo.be qui est adapté aux dernières réglementations.

La vie en collectivité nécessite de mettre en place des mesures particulières, souvent plus complexes que celles que l’on applique chez soi à la maison – ce qui nous pousse parfois à être créatifs ! Mais la grande majorité des demandeurs d’asile ont compris l’importance de respecter les consignes. Si un de nos résidents enfreint les règles de distanciation ou d’hygiène, la direction du centre prend les mesures d’ordre nécessaires.

Force est de constater que, aujourd’hui, la situation médicale dans les 77 centres d’accueil du pays reste sous contrôle. Le suivi médical et les mesures préventives ont permis de réduire au maximum le nombre de personnes infectées dans les centres.

Permanence presse
A propos de Fedasil

A Fedasil, nous nous chargeons de l'accueil des demandeurs de protection internationale (asile) et garantissons la qualité et la conformité des différentes structures d'accueil.

Fedasil
Siège central de Fedasil
Rue des Chartreux 21
1000 Bruxelles