Communiqué de presse | Réinstallation de 24 réfugiés syriens

Communiqué de presse | Réinstallation de 24 réfugiés syriens

24 réfugiés syriens viennent d’arriver en Belgique depuis la Turquie et le Liban dans le cadre du programme de réinstallation.

Pour la première fois depuis longtemps, la Belgique a repris les opérations de réinstallation de réfugiés. Les arrivées étaient suspendues depuis juillet 2019 en raison du manque de places dans le réseau d’accueil en Belgique, mais aussi de la situation sanitaire internationale. 

Ce vendredi 23 octobre, ce sont 24 réfugiés qui sont arrivés dans notre pays. Il s’agit de Syriens, avec des profils vulnérables pour la plupart, qui se trouvaient en Turquie et au Liban.

Parrainage via Caritas

Parmi ces réfugiés, trois familles avec enfants (14 personnes au total) seront accueillies via un nouveau projet de parrainage (ou ‘community sponsorship’). Il s’agit d’un projet pilote par lequel les réfugiés sont accueillis et accompagnés en Belgique par une association ou un groupe de personnes, sans passer par une période d’accueil dans un centre de Fedasil. Caritas International se charge du parrainage des associations qui vont accueillir les 14 réfugiés.

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Sammy Mahdi se réjouit de cette nouvelle initiative: "L’engagement de réinstaller ces personnes a été pris par le gouvernement précédent, mais malheureusement il n’était pas encore possible de le mettre en œuvre. Nous reprenons le dossier et nous ferons notre part du travail pour l’accueil de ces personnes vulnérables qui ont déjà suivi les procédures nécessaires en dehors de l'Union européenne. Nous protégerons ces réfugiés en ne les poussant pas dans les circuits illégaux."

Réinstallation ?

Depuis 2013, la Belgique s'engage à réinstaller chaque année, sur base des priorités européennes, un contingent de réfugiés vulnérables.

Ces dernières années, ce sont principalement des familles syriennes de Turquie, du Liban ou de Jordanie qui sont arrivées en Belgique. L’UNHCR se charge de l’identification et de la sélection des réfugiés. Le CGRA auditionne ensuite, dans le premier pays d’accueil, les réfugiés désignés par l’UNHCR, et Fedasil procède à un premier screening médical.

Fedasil prépare actuellement l’arrivée, début novembre, d’un autre groupe de réfugiés syriens. Ceux-ci seront accueillis selon le trajet ‘classique’ de la réinstallation : d’abord un séjour de 6 semaines dans un centre Fedasil où les réfugiés suivent un programme d’accueil spécifique (cours de langue, cours sur la Belgique), pour rejoindre ensuite un logement individuel géré par un CPAS.

Plus d’infos : www.reinstallation.be   

Le programme de réinstallation bénéficie des financements européens (fonds AMIF).

Story image
Permanence presse

 

A propos de Fedasil

A Fedasil, nous nous chargeons de l'accueil des demandeurs de protection internationale (asile) et garantissons la qualité et la conformité des différentes structures d'accueil.

Fedasil
Siège central de Fedasil
Rue des Chartreux 21
1000 Bruxelles